Premier programme de 1999 à 2011 

De 1999 à 2011, PBI a fourni un accompagnement protecteur aux défenseur.e.s des droits humains et a mené à bien des ateliers participatifs d’éducation à la paix auprès d’ONG locales et de défenseur.e.s des droits humains en Papouasie, à Aceh, à Flores, au Timor-Ouest et à Jakarta. PBI travaillait alors essentiellement en Papouasie sur les violences policières et les mégaprojets. En 2011, le gouvernement indonésien décide de ne plus accorder de permis de travail pour la Papouasie ; il en résulte une série de défis et de contraintes limitant sérieusement la capacité de PBI Indonésie à protéger de manière efficace les défenseur.e.s et les ONG en dange qui ont mené à la décision de quitter le pays. Nous étions l’une des dernières organisations internationales des droits humains en Papouasie. Un rapport sur le travail que nous avons effectué durant cette période est disponible en anglais.   

Le retour de PBI en Indonésie en 2014 

En 2014, après de longues discussions avec des organisations de la société civile et d'autres parties prenantes, PBI en collaboration avec l’ONG locale ELSAM (Institute for Policy Research and Advocacy) a lancé un nouveau programme en Indonésie. Le Programme consiste à promouvoir les droits humains en renforçant les capacités des défenseur.e.s des zones reculées du pays. Il s’agit d’accroître leur capacité à documenter les violations des droits humains, de perfectionner leur travail de plaidoyer aux niveaux national et international et de renforcer leurs réseaux d'appui pour garantir leur sécurité personnelle. Le Programme offre une formation à des défenseur.e.s papous qui 'organise de la façon suivante : trois mois de formation sur le plaidoyer politique et les méthodes de sécurité, puis trois mois de recherche sur le terrain.

Une vingtaine de défenseur.e.s des droits humains ont déjà suivi ces formations et effectué des recherches sur le terrain qui ont couvert un large éventail de sujets : droits économiques des femmes autochtones, criminalisation des organisations politiques, violations du droit du travail des travailleurs et travailleuses des chantiers navals, enquêtes socio-économiques, impact de l'expansion de l'huile de palme etc. Les participantes et participants ont également coordonné une campagne de lutte contre la violence religieuse, effectué une tournée de conférences sur les droits humains en Europe, travaillé en tant que journalistes pour une agence de presse internationale, organisé divers évènements pour établir la vérité sur les violations des droits humains, accompagné des cas juridiques de violence sexiste et organisé leurs propres formations aux droits humains auprès d’étudiantes et étudiants et de communautés rurales.

PBI Indonésie collabore également avec des organisations nationales de défense des droits humains pour organiser des formations plus courtes sur des sujets spécifiques tels que la réponse aux menaces, l'élaboration de codes de conduite en matière de sécurité organisationnelle et le suivi des réformes du secteur de la sécurité dans les zones de conflit.

 

Pour plus d'information sur PBI Indonésie consultez les actualités liées à ce programme.